Interview - L'Attrape-Coeurs, le restaurant bistronomique.

Le Comptoir des Plats a rencontré les gérants, Charlotte et Amine, ainsi que le chef cuisinier, Nasserdine, de l’Attrape-Cœurs pour une interview un peu spéciale.

Plus qu’un simple restaurant, ce lieu de vie nous a marqué grâce à son emplacement idéal et surtout pour l’amour de la cuisine faite maison que tous revendiquent avec passion.

Préparez donc vos fourchettes pour un voyage bistronomique dans les pentes de la Croix-Rousse…

Comptoir Des Plats - L'attrape-coeur - Les Gérants et le cuisinier
De gauche à droite: Charlotte, Nasserdine et Amine


Restaurant Bistronomique

  • Fourchette de prix?

€€

  • Les formules?

-Plat du jour: 10€

-Entrée et plat / Plat et dessert : 14€

-Entrée, plat, dessert: 16€


L'INTERVIEW

  • Bonjour à vous tous, depuis quand votre établissement est-il ouvert ?

Bonjour, nous sommes ouvert depuis le 6 décembre 2014.

  • Quel a été le déclic pour ouvrir un restaurant au début des pentes de la Croix-Rousse ?

Principalement, l’emplacement en face du jardin des plantes, avec ses grandes baies vitrées et la luminosité que l’endroit offre. Mais aussi le fait qu'il propose un étage car nous voulions également proposer des évenements et concerts. L’endroit est donc parfait pour combiner tout cela.

En effet, nous produisons divers évènements: concerts, vernissages, évènements variés avec deux rendez-vous mensuels: un en partenariat avec une communauté de photographes importante, ainsi qu’un autre avec des débats photos sur des thèmes choisis.

Plus qu’un restaurant , c’est un lieu de vie et de rencontre idéalement situé en bas des pentes de la Croix-Rousse.

  • Quels types de plats proposez-vous ?

Une cuisine un peu tendance dans le sens où Nasserdine, le chef, s’inspire de la cuisine lyonnaise dans un premier temps, en y apportant une touche de cuisine orientale, pour rappeler ses origines. C’est une cuisine de bistrot retravaillée sur des techniques de travail de produits bruts. Le chef tente par petites touches d’apporter nouveauté et modernité dans ses plats.

Actuellement, à la carte, une quenelle de brochet avec sauce nantua, un suprême de poulet en tajine, une pièce de boeuf… Ce sont tous des plats traditionnels façon bistrot.

On a toujours aimé mêler cuisine et voyage de par notre passion commune de parcourir le monde. Mais sans être une cuisine orientale, ce sont des petites touches qui apportent le côté voyage et découvertes culinaires.

  • Qu'est-ce qui vous plaît dans la cuisine ? Qu'est-ce qui ne vous plaît pas?...

Nasserdine: mon but étant de cuisiner que des produits frais, ce que je n’aime pas dans la cuisine au sens large, ce sont les personnes qui ne comprennent pas le travail et l’amour du métier. Le plus important est de déceller la passion dans les plats, la connaissance de la cuisine, le travail que cela implique... Pour moi, il est primordial de faire comprendre que la cuisine est une passion avant tout.

Charlotte: c’est une manière de s’exprimer pour moi, c’est un symbole que j’aime partager et alimenter en créativité pour le client.

Amine: on retourne sur certaines valeurs. Avec le fait d’exercer ce métier, on a une certaine responsabilité de partage et aussi de donner du plaisir. C’est une responsabilité que l’Attrape-Coeurs a autant en cuisine qu’au service. À partir du moment où l’on accueille une clientèle, on se doit de transmettre du plaisir et de partager cette passion avec eux. C’est ce qui nous pousse à proposer une cuisine passion.

  • Pour vous, quelles qualités essentielles doit avoir un restaurateur ?

L’humanité , le sens de l’humain, savoir garder son sang froid. Mais c’est surtout aimer les gens, avoir cette envie du partage avec le client, être passionné: cela se sentira dans la cuisine, les assiettes et le service. Tout se fera plus facilement au final avec cette envie de partager cette passion.

  • Les plats que vous préférez ?

Tous !!!

Nasserdine: en ce moment, notamment sur la nouvelle carte de l’Attrape-Coeurs, la longe de thon avec du kadaif “appelé cheveux d’ange”: ce plat est croquant et fondant, comme le thon est mi-cuit, les arômes remontent.

Amine: le Boeuf farci, étant fan de viande. À la carte aussi.

Charlotte: pour moi la quenelle car j’ai été surprise ! Avec la sauce Nantua maison, c’est mon plat préféré du moment.

  • Quel est votre plat du jour du moment ?

Comptoir Des Plats - L'attrape-coeur - Le plat du jour Une bavette sauce moutarde, et un poisson merlu avec vinaigrette et écrasé de pommes de terre, tout fait maison !

On y tient énormément à ce côté fait maison. Nous utilisons des produits frais pour tout ce que nous cuisinons: poisson, viande, fruits, légumes…

Cela implique un travail carré pour éviter les imprévus.


  • Quels avantages auriez-vous à utiliser Comptoir des Plats ? Quelle plus-value selon vous ?

Tout d’abord, communiquer sur notre offre du jour, assez localement, pour faire venir des clients: chose que nous essayons déjà de faire pour faire connaitre les nouveaux produits et les produits frais que Nasserdine cuisine. Le site Comptoir des plats peut être une vitrine pour communiquer justement sur l’aspect diversité de nos offres qui se renouvellent. Et évidemment, le site Comptoir des Plats peut nous permettre d’attirer une clientèle le soir et sur les évènements que nous proposons.

  • À quelle récurrence proposez-vous vos plats du jour?

On change tous les jours nos plats du jour, mais ils varient aussi selon l’affluence et les plats les plus vendus. On a un certain roulement de plats de jour, selon la saison, et le temps qu’il fait. Avec Nasserdine qui propose une cuisine créative, on peut faire des plats du jour similaires mais toujours avec la touche qui fera la difference: une sauce , un accompagnement, un produit retravaillé.

On a la chance d’être livré tous les jours en fruits et légumes frais. Nasserdine peut alors retravailler tous cela avec sa créativité pour apporter des touches différentes. Honnêtement, peu de plats reviennent avec récurrence de par sa passion de la cuisine.

La cuisine, c’est un métier qui demande sincérité, créativité et travail en amont. Sans cette sincérité, le client va immédiatement voir que les plats n’ont rien à offrir.

Comptoir des plats - L'attrape-coeur - La devanture

L'INTERVIEW CASSEROLE, l'interview qui s'affole !

Le but étant de partager anecdotes ou humeur du jour selon les questions...

  • L'addition ou L'addition, s'il vous plaît ?

On a des clients assez aimables et civilisés. Ca n’évoque rien de partculier pour nous...

  • Café gourmand ou gourmand tout court ?

L’Attrape-Coeurs est gourmand tout court. Beaucoup de clients demandent à avoir un peu de dessert de chaque…

  • Quenelles ou Cervelles (de canut) ?

Quenelle, évidemment…

  • Burger ou Bagel ?

On répondra dans le future… Nous avons un projet de faire de la vente à emporter sur le midi, en gardant cette philosophie de produits frais et faits maison. À suivre donc…

  • Tartare ou César ?

Tartare ! Sauf pour Nasserdine qui est plus César.

  • Fromage ou dessert ?

On peut dire les deux ? On travaille avec le fromager “B.O.F de la Martinière” pour pouvoir proposer trois fromages à la carte selon la saison et les arrivages. On propose des fromages en petite quantité pour pouvoir se renouveler de manière régulière. Mais aujourd’hui, à l’Attrape-Coeurs, les clients réclament à 90% des desserts et à 10% du fromage.

  • Pralines ou nougatine ?

Amine et Charlotte: praline. Nasserdine: nougatine !

  • Glace ou sorbet ?

Amine et Charlotte: glace. Nasserdine: sorbet. Bon okay, parfois glace vanille….

  • Pastis 51 ou Ricard ?

Plutôt ricard …

  • Sur place ou à emporter ?

Sur place… mais bientôt à emporter ?....

  • Un cri de guerre en arrivant au restaurant le matin ?

"Qu’est ce qu’on mange aujourd’hui ?..."

Comptoir Des Plats - L'attrape-coeurs - Les Gérants

Please login to view comments.